L'Évangéline, January 16, 1978

From The Elvis Costello Wiki
Jump to: navigation, search
- Bibliography -
1975767778798081
8283848586878889
9091929394959697
9899000102030405
0607080910111213
14151617 18 19 20 21


L'Évangéline

1978 January 16
1979 February 9


France publications

Newspapers

Magazines


-

Elvis Costello, un but sincère...


translate
Donald Langis

Elvis Costello est une parodie d'une musique et d'une époque révolues qui redeviennent aujourd'hui la source d'inspiration de nombreux interprètes, une situation qui ne devrait pas nous étonner en cette période de musique rétro.

Ce Britannique âgé de vingt-deux ans et ancien employé de l'informatique a cependant choisi un nom apte à susciter diverses réactions. Il ne fait pas de doute que le choix d'Elvis se réfère au roi du rock puisque les mots "Elvis is king" sont inscrits dans des petits carreaux noirs au recto de la pochette. De toute façon, le nom porte à réflexion car ce ne peut pas être le jeu du simple hasard.

Elvis Costello fait son apparition au moment où le rock traverse une certaine période d'instabilité. D'une part, il y a le punk rock qui fait ses ravages outre-mer et d'autre part le rock traditionnel qui recherche une certaine simplicité.

My Aim Is True semble être le mariage du rock punk au vrai rock'n roll des années cinquante. Des années cinquante, Costello emprunte une musique rythmée qui s'appuie surtout sur des genres tels Buddy Holly, les Crickets (son groupe), Jerry Lee Lewis, Duane Eddy et Chuck Berry. C'est donc dire que ses musiques sont ni plus ni moins que du rock pur, sans prétentions.

Au niveau des textes, Costello s'approche plutôt du nouveau genre punk qui cherche à ébranler l'establishment musical — si la chose est possible — en ayant recours aux textes les plus insolents et insensés. On se souvient que le rock des années cinquante laissait toujours sous-entendre les choses. Toutes les références le moindrement douteuses étaient rayées des textes.

Costello pour sa part décrit la vie comme elle se présente — mais il ne va pas aux extrêmes atteints par le punk rock. Il manifeste un certain dédain pour la vie contemporaine et ira jusqu'à dire qu'il abandonnera sa carrière avant qu'on puisse l'exploiter, ce qui se dit plus facilement quitte à savoir s'il agira le moment venu. Il est toutefois intéressant de noter que la maison d'édition et ses musiques se nomme "Keepitasahobby" Productions.

My Aim Is True contient d'excellents moments. Les musiques, les harmonies, les accompagnements et les interprétations méritent une attention spéciale. La pochette d'autre part est attroce et brille par l'absence de renseignements.

Il est cependant à douter que Costello connaisse en sol nord-américain un certain succès avec ce premier microsillon. Les courants actuels sont assez bien définis: le country pop, la chanson de charme (m-o-r) et enfin la musique disco. Le moment n'est donc pas propice pour l'arrivée de nouveaux genres.

Mais pour les aventureux, Costello pourrait devenir une certaine révélation quant à ce qui pourrait en fin de compte déclencher une nouvelle vague.

-

L'Évangéline, January 16, 1978


Donald Langis reviews My Aim Is True.

Images

1978-01-16 L'Évangéline clipping 01.jpg
Clipping.

1978-01-16 L'Évangéline page 18.jpg
Page scan.

-



Back to top

External links