L'Express (Neuchâtel), February 2, 1980

From The Elvis Costello Wiki
Jump to: navigation, search
- Bibliography -
1975767778798081
8283848586878889
9091929394959697
9899000102030405
0607080910111213
14151617 18 19 20 21


L'Express (Neuchâtel)

Switzerland publications

European publications

-
Jeunes variétés

Elvis Costello, l'étrange,
l'imprévisible et le teigneux


translate
  

La « new wave » anglaise se porte bien , merci. C'est du moins ce qu 'il est permis de penser en écoutant les artistes de la trempe d'Elvis Costello. Son dernier album nous a d'ailleurs confirm é dans cette impression, à savoir que l'intéressé s l'art et la manière de faire des chansons attrayantes et « musclées », même si sa voix n'est pas toujours d'une excellente et parfaite tessiture.

Elvis Costello : un prénom de rocker et un nom qui fait sourire. Mais surtout un personnage très marquant de l'échi quier des variétés internationales. Prati quement inconnu il y a trois ans, Costello est en effet devenu l'un des artistes les plus demandés aujourd'hui. Et pourtant , rien dans sa façon de vivre et même d'agir ne laissait supposer cette ascension fulgurante.

Aux dires même de plusieurs professionnels, Costello est du genre «rasoir» . Lorsque tout ne marche pas comme il l'entend , il est capable de tout laisser tomber. Cela donne quelquefois des concerts largement écourtés, ou bien le non respect du public lors de rappels nullement honorés. En plus de cela, Elvis Costello n'a rien de «sociable». Pas facile d'accès, il se reconnaît un naturel teigneux, violent et difficile à vivre. Mais, ce paravent lui permet peut-être de vivre à sa guise et de ne pas être ennuyé par une cour de « fans » et de « groupies ».

UN TALENTUEUX COMPOSITEUR

«This year's model », son album précédent avait eu la chance d'être considéré comme le «disque de l'année». C'était en 1978. « Armed forces» , qui a bénéficié de la même empreinte musicale, peut être considéré également comme un album de qualité , car on y reconnaît le style très personnel d'Elvis et surtout la patte d'un producteur de génie : Nick Lowe.

Pour l'heure, Elvis est en tournée. Il est aussi question qu 'il enregistre pour la rentrée un nouvel album. Autant dire que tout va bien pour lui. Comment pourrait-il d ailleurs en être autrement pour cet étrange musicien au physique peu agréable, qui, un jour d'août 1976 se vit engagé par les disques Stiff en quelques minutes.

L'année suivante, outre-Manche , on commençait à entendre Costello un peu partout. D'abord avec le groupe des « Attractions », composé de Pete Thomas (batterie), Bruce Thomas (basse) et Steve Naive (claviers). Puis lors d'une retentissante tournée en compagnie de Ian Dury, Wreckless Eric et Larry Wallis. Costello enregistrait ensuite son 4me 45 tours : «Watching the détectives», titre qui allait obtenir une brillante 15me place au hit-parade international. A la fin de 1977, Costello commençait une importante tournée américaine de deux mois (novembre et décembre) et surtout plaçait son album « My aim is true » dans les toutes premières places des «charts ». '

1978 commença encore par une longue tournée américaine (de janvier à mars), suivie d'urç contrat «tout neuf» avec les disques Radar. Le 17 mars, son second album (This year's model) - à notre avis le meilleur jusqu 'ici — se propulsait à la 4mc place des hits-parades et restait dans les 50 premiers durant quatre longs mois. Costello était devenu une véritable vedette, au même titre qu 'Elton John ou les Stones. De plus sa tournée en Grande-Bretagne en compagnie de Nick Lowe et Mink DeVille allait le confirmer comme le N° 1 de la nouvelle vague britannique.

Depuis, des créations comme « Rock against racism», «Radio, radio» ou «Pomp it up» (sorti en avril de l'an dernier) ont permis à Costello de confirmer tout le bien que l'on pensait de lui et de son talent affirmé de bon compositeur.

Passionné par la scène (c'est l'un des recordmen du monde sur le plan des tournées chargées et des concerts rapprochés), Costello s'est fait un nom en moins de deux ans. Il lui reste maintenant à faire le plus difficile : durer et continuer à convaincre.

-

L'Express (Neuchâtel), February 2, 1980


L'Express (Neuchâtel) profiles Elvis Costello

Images

clipping
Clipping.

clipping
Page scan.

-



Back to top

External links