Le Monde, June 19, 1978

From The Elvis Costello Wiki
Jump to: navigation, search
- Bibliography -
1975767778798081
8283848586878889
9091929394959697
9899000102030405
0607080910111213
14151617 18 19 20 21


Le Monde

France publications

Newspapers

Magazines


European publications

-

L'étrange Elvis Costello


translate
Alain Wais

Elvis Costello est un personnage étrange. Il écrit des textes virulents par lesquels il démolit en quelques phrases chocs les mécanismes des milieux politiques et sociaux, fait des déclarations acerbes qui visent les compromissions de toutes sortes et compose des mélodies raffinées et séduisantes qui évoquent toute la richesse d'un être réceptif à la chaleur des sentiments profonds. A la suite d'une interview accordée à un hebdomadaire anglais, le New Musical Express, au cours de laquelle il exprimait méthodiquement, en forme de manifeste, son mépris pour tous les personnages qui évoluent dans les milieux musicaux, les Américains l'ont surnommé " M. Vengeance " et " M. Haine ".

Il est vrai qu'en face de son public, Costello dédie des morceaux au photographe à qui mes roadies (les gens qui transportent le matériel) sont en train d'arranger le portrait derrière la scène " ou " aux beaux garçons bronzés qui bandent leurs muscles pour séduire des filles stupides " et quitte la scène au milieu du spectacle pour ne plus y revenir. Costello n'est pas un musicien aigri, simplement un garçon entier et impulsif, dégoûté par les rouages du music-business, et qui agit selon ses humeurs. Il est aussi capable de déchaîner une audience jusqu'à l'émeute avec un humour caustique et un rock incisif.

Petit, chétif, le cheveu coupé en brosse, les lunettes carrées à grosses montures, plus grandes que le visage, Costello adopte les positions des rockers des années 50, les jambes pliées, les genoux qui s'entrechoquent, il plaque nerveusement des riffs de guitare aux sonorités inoubliables qui donnent le ton des morceaux, et distille une énergie soigneusement conduite. Avec deux 33 tours et son groupe les Attractions. Costello est le seul musicien de la nouvelle vague anglaise à s'être imposé au sommet des " charts " américains. Du vivant de Presley, on disait, en souriant, de Costello qu'il était le plus grand, le seul, aujourd'hui on prétend sérieusement qu'il est le King. Cela ne semble pas improbable, ses disques se vendent avec une facilité étonnante, il fait la " une " des magazines anglo-saxons et se permet de refuser les interviews et les photographes seulement deux ans après ses débuts. Un personnage étrange.

-

Le Monde, June 19, 1978


Alain Wais profiles EC.


-



Back to top

External links