Le Monde, November 10, 1986

From The Elvis Costello Wiki
Jump to: navigation, search
- Bibliography -
1975767778798081
8283848586878889
9091929394959697
9899000102030405
0607080910111213
14151617 18 19 20 21


Le Monde

France publications

Newspapers

Magazines


European publications

-

Elvis Costello à l'Olympia et aux Folies-Bergère Le roi


translate
Alain Wais

Citoyen de Sa Gracieuse Majesté, Declan Patrick Aloysius MacManus est un roi. À tout seigneur, tout honneur, il s'est sacré lui-même en lieu et place de son avant-dernier album: King of America. Et personne n'aura l'aplomb de lui en contester le droit. Elvis Costello, puisque c'est de lui qu'il s'agit, donne deux concerts avec son groupe, les Attractions, le samedi 8 et le dimanche 9 novembre à l'Olympia. Puis il jouera en solo le lundi 10 aux Folies-Bergère.

Mine de rien, il en faut de l'audace pour oser abandonner sa formation, et en découdre seul face au public. Qui, aujourd'hui, se sent d'aller voir un homme chanter avec sa guitare et qui prendrait un tel risque ? On se souvient pourtant, à l'occasion d'une tournée mondiale effectuée, il y a deux ans en solitaire, l'avoir entendu tel quel, tenant pendant plus de deux heures le public en haleine. On avait redécouvert la force mélodique de ses compositions dans un total dépouillement.

Au cours de sa carrière, déjà longue de dix ans et onze albums, il est allé partout mais jamais n'importe où. En pleine période punk, son premier album (My Aim Is True) était pop : le " No Future " de l'époque n'entrait pas dans ses projets d'avenir. Il façonnait la new wave avec le second (This Year's Model), puis faisait sou! (Get Happy!), country and western (Almost Blue), baroque (Impérial Bedroom), folklorique (King of America), tâtait du jazz et du gospel, sans compter ses productions annexes (Specials, Squeeze, Robert Wyatt, Pogues, etc.) ni ses myriades de 45 tours, souvent inédits sur format 33 tours. Et à chaque fois qu'il investit un terrain nouveau, plus vrai que nature, il touche à l'os. C'est systématiquement différent et pourtant toujours du Costello, immédiatement identifiable car hors pair. Il démontre à tous les suiveurs de modes qu'une bonne, une vraie chanson s'adapte à n'importe quel style. Les arrangements s'en chargent. Dans ce domaine aussi, l'artiste fait des miracles.

Elvis Costello compte parmi les plus grands auteurs-compositeurs, à hauteur des Lennon, Dylan, Ray Davies et consorts. L'histoire du rock, si histoire il doit y avoir, le révélera. En attendant, se souciant de la postérité comme d'une guigne, huit mois après la sortie de King of America, dont il ne nous a pas laissé le temps de digérer toute la richesse, le roi Elvis nous livre son nouvel opus (Blood and Chocolate). En fin de contrat chez RCA en France, ce disque n'est disponible qu'en importation.

-

Le Monde, November 10, 1986


Alain Wais previews Elvis Costello and The Attractions on Saturday, November 8, 1986, and Sunday, November 9, 1986 at L'Olympia, Paris, France and Monday, November 10, 1986 at Folies Bergère, Paris, France.

-



Back to top

External links