Rockstyle, Summer 1996

From The Elvis Costello Wiki
Jump to: navigation, search
- Bibliography -
1975767778798081
8283848586878889
9091929394959697
9899000102030405
0607080910111213
14151617 18 19 20 21


Rockstyle

France publications

Newspapers

Magazines


-

All This Useless Beauty

Elvis Costello & The Attractions

translate
   Pascal Vernier

*****

Il y avait bien longtemps que l'on attendait cela. Depuis qu'il était parti sur des sentiers courbattus, Costello — l'autre Elvis — nous revient sur la point des pieds, comme pour une visite de courtoisie. Il retrouve là ces Attractions et nous propose une série de titres très intimistes. Il fait de gros efforts pour poser sa voix, sur All This Useless Beauty. D'un coup il troque son côté crooner, contre une guitare pour nous assèner quelques riffs assèchés ("Complicated shadows" morceau qui prend tout son temps pour devenir bien rock à mi-chemin). Si Costello a su rester fidèle à son groupe, les mêmes musiciens depuis 20 ans, c'est qu'il réussit là un coup de maitre, un bel exemple de longévité. Après tout, nous ne sommes pas si loin de This Years Model. Aurait-il profité d'un peu de son temps libre pour s'intéresser au travail de Joe Jackson ? Et si tout d'un coup il renoue avec une certaine couleur, celle d'un passé musical de référence ("Starting to come home"), il ne nous laissera pas, ne nous lassera pas, pas cette fois. Elvis Costello signe là un bien bel album dont la production de Geoff Emerick est irréprochable. "I want to vanish", dernière plage de sable fin, renoue avec les ambiances années 50. On se laisse aller, maintenant il faut retourner le sablier. Elvis patiné.


-

Rockstyle, No. 16, Summer 1996


Pascal Vernier reviews All This Useless Beauty.

Images

page 50
Page scan.

cover
Cover.

-



Back to top

External links