Rock & Folk, April 1978

From The Elvis Costello Wiki
Revision as of 14:09, 28 September 2021 by Zmuda (Talk | contribs) (start page)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
... Bibliography ...
7475767778798081
8283848586878889
9091929394959697
9899000102030405
0607080910111213
1415161718192021


Rock & Folk

France publications

Newspapers

Magazines

Online publications


European publications

-

My Aim Is True, New Boots And Panties, Hits Greatest Stiffs


translate
   Philippe Manoeuvre

Elvis Costello / My Aim Is True
Ian Dury / New Boots And Panties
Hits Greatest Stiff

Eddie Barclay, il est milliardaire, non ? Alors non content d'avoir raflé tout le marché punk anglais, le voici qui signe Stiff Records et qui sort tout le catalogue d'albums d'un coup. Personne ne s'en plaindra, puisqu'on va enfin trouver les albums de Ian Dury comme des Damned à Poitiers ou à Besançon (jolie ville, au demeurant). Mais tout de même ? Tout d'un coup ? Cet humour mentholé qui était la marque de fabrique Stiff survivra-t-il à ce passage dans le domaine public ? Parce que les Anglais, eux, ils ont vu arriver ces albums un par un, entourés de pubs calibrées sur mesure, et ça leur a semblé sublime, drôlatique, inespéré. Mais dans notre cas ? Est-ce que ça ne risque pas de ressembler au plus gros tas de boue de l'histoire du pressage français ?

1) Elvis Costello : un malingre avec une voix et une trempe de rocker (quoi d'autre, avec un nom pareil ?). Jeté de toutes les mai sons de disques de Londres, Elvis a été lancé avec une campagne de pub à se rouler par terre. Sa voix, parfois proche de celle de Graham Parker, porte avec une aisance folle. Parce qu'à mon avis, les chansons de Costello sont grosses comme des camions. Toute la face deux est géniale : écoutez-moi "Mystery Dance" (où intervient Juliette qui dit à Romeo : « Remets-ça, j'en veux encore ») ou "Waiting For The End Of The World." Electrochoc garanti. Ce disque est une réussite, la première réussite de Stiff dans le domaine des LPs (merci, Nick Lowe). Et, encarté, on vous offre le suggestif quarante-cinq tours "Watching The Detectives," qui laisse agréablement augurer du second album de l'homme (qui sortira chez WEA quand vous lirez ces lignes). Ceci dit, My Aim Is True fait un carnage dans les charts américains.

2) Ian Dury : l'étonnant, c'est que la fièvre Dury ne contamine pas tout le monde. Par exemple, je viens d'avoir Dordor au bout du fil, et il me demande ce que je fais, et quand je lui dis que je suis en train de chroniquer New Boots And Panties, il me dit que lan Dury est trop foutrement ANGLAIS pour ses oreilles, que ça le fait gerber, que c'est ringard, et qu'il n'ira (même) pas au concert. Dury, s'il n'a écrit aucune chanson du calibre de "I'm Not Angry," est une espèce de Beefheart cockney dont l'énorme voix traverse un album absolument inclassable, truffé d'arrangements au synthétiser. Mais on lui doit aussi des hits, yes sir, de bons gros tubes aussi renversants que le fameux "Sex And Drugs And Rock & Roll" (que Barclay a inclus sur le pressage français, merci Barclay) ou "Wake Up And Make Love With Me," et aussi "Sweet Gene Vincent." C'est paillard, ça dépasse régulièrement les strictes limites du bon goût (je pense à la chanson intitulée "Mon Papa," long gémissement de gâtisme pur), mais dans la galerie des monstres Dury mérite bien sa place. A part.

3) Hits Greatest Stiffs : sur lequel tous les héros défilent comme à la parade, leurs singles empilés dans l'ordre chronologique de parution. Nous n'épiloguerons pas, ayant déjà loué bien haut dans ces colonnes les morceaux de Nick Lowe, Pink Fairies, Roogalator, Damned, Richard Hell, Motorhead et Elvis Costello. Autant de pièces rares, d'artefacts pour collector maniaque et de faces B. Notez au passage l'intérieur de la pochette, qui vous recommande "d'autres chouettes disques que vous pourriez aimer." Et ça va de Mink DeVille à Elvis (Presley) en passant par les MC5. Comble du snobisme, aucun produit maison, évidemment. C'était ça, l'esprit Stiff.


Tags: Stiff RecordsMy Aim Is TrueMystery DanceWaiting For The End Of The WorldWatching The DetectivesI'm Not AngryNick LoweSex & Drugs & Rock & RollIan DuryHits Greatest StiffsGraham ParkerPink FairiesRoogalatorThe DamnedRichard HellMink DeVilleElvis Presley

-
<< >>

Rock & Folk, No. 135, April 1978


Philippe Manoeuvre reviews My Aim Is True, New Boots And Panties by Ian Dury and Hits Greatest Stiffs.

Images

1978-04-00 Rock & Folk page 119.jpg
Page scan.

Cover.
1978-04-00 Rock & Folk cover.jpg

-

Magazine scans thanks to Fulvio Fiore.

Back to top

External links